Nouveautés

  • Ce livre est paru en 1985, et je ne sais pas, chère lectrice, quel âge vous aviez à ce moment-là, ni même si vous étiez née. En tout cas, il a fait depuis un joli parcours: traduit dans une quinzaine de langues dont le polonais, le japonais et le russe censuré par tous les grands quotidiens américains - le New York Times en tête -, adapté au cinéma, mis en musique par Manu Dibango...
    L'espérance de vie d'un livre étant très brève, si vous l'avez ici sous vos yeux, c'est qu'il a traversé le temps pour devenir un classique contemporain. Le propre d'un classique, c'est de s'adapter à toutes les époques et à toutes les situations. Il suffit de le lire et de regarder ce qui se passe autour de vous pour avoir l'impression qu'il vient d'arriver en librairie. Prenez-le.


    D. L.

    En savoir plus [+]
  • Hunter est mort. Pour ces hommes qui ont vu leur destin lié au sien durant la guerre, il sera passé comme une ombre. Comment, alors, le raconter? « Cher Hunter, tu te souviens, Nanette venait d'arriver de son salon de coiffure, un arbre est tombé à quelques mètres de nous, et on s'est regardés, Nanette, toi et moi, comme si était né en même temps un grand malheur, et c'est là que je t'ai dit que si tu y allais j'irais moi aussi et tu as seulement haussé les épaules, pendant que Nanette me fixait d'un air horrifié, un malheur est tombé, disaient ses yeux, et les tiens ne disaient rien d'autre qu'on est tous seuls de toute façon. »

    En savoir plus [+]