Previous  Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  » 

  • En 1961, André Malavoy, Français établi au Québec où il a fait souche, publiait La mort attendra. Souvenirs de guerre. Ce récit, écrit pour les Québécois qui avaient souvent, durant la guerre, manifesté plus de sympathie pour le maréchal Pétain que pour le général de Gaulle, est vite devenu un best-seller. L'auteur, ancien membre d'un des tout premiers réseaux de la Résistance, y raconte comment, après son arrestation par les Allemands, il a réussi, par les ressources de sa vie spirituelle, à déjouer la mort et à survivre aux années passées dans la prison de Fresnes, puis dans les camps de concentration. Ce texte, écrit plus de quinze ans après les faits, alors qu'on commençait à peine à réaliser toute l'horreur de cette guerre, a conservé sa force d'impact et le charme prenant d'une écriture aisée et pétrie de culture.

    La présente édition comprend aussi un texte inédit, Fin heureuse, où André Malavoy compare les bonheurs que la vie lui a apportés aux épreuves que la guerre lui a fait subir.

    En savoir plus [+]
  • Léon de Portanqueu, esquire, a partagé le monde en deux : d'un côté, le sous-bois où fleurit chaque année l'amélanchier, se transformant l'espace d'une courte saison en feu d'artifice ; et de l'autre, le monstrueux boulevard et ses gratte-ciels. Sa fille Tinamer, avant de traverser «du mauvais côté des choses», croisera, entre autres, Maître Petroni, soi-disant propriétaire des lieux, Monsieur Northrop, qui fut autrefois lapin, et Coco, l'éternel enfant prisonnier du Mont-Thabor. C'est du haut de ses vingt ans qu'elle retourne sur cette période bénie où l'innocence donnait à toute chose sa magie.

    Cette édition de L'amélanchier s'accompagne d'une nouvelle préface de Jean Marcel et d'un appareil critique mis à jour.

    « Devant cette œuvre, je me sens envoûté comme devant quelque objet, disons, sacré… Qu'est-ce qu'un chef-d'œuvre ? La question est oiseuse. En tout cas, c'en était un, à mon idée première et qui n'a pas changé. »
                                    PIERRE VADEBONCOEUR

    En savoir plus [+]
  • Dans une prose d'une douce sensualité, Dany Laferrière fait revivre le monde grouillant d'humanité et de chaleur du village de Petit-Goâve, en Haïti, où il a passé son enfance. L'univers un peu magique du garçon de dix ans est dominé par la figure de sa grand-mère, Da, qui aime tant le café.
    «J'ai écrit ce livre surtout pour cette seule scène qui m'a poursuivi si longtemps : un petit garçon assis aux pieds de sa grand-mère sur la galerie ensoleillée d'une petite ville de province. Bonne nuit, Da!»

    En savoir plus [+]
  • J'ai découvert le Sexe (ou le Désir) à sept ans sous les traits de Rita Hayworth. (...) Je n'ai pas arrêté depuis, et il m'a fallu vingt-cinq ans (et la mort de Rita) pour comprendre ce qu'était une Bombe à retardement. - Dany Laferrière

    J'ai découvert le Sexe (ou le Désir) à sept ans sous les traits de Rita Hayworth. Ah! qu'elle était jolie, la Mort! Je n'ai pas arrête depuis et il m'a fallu vingt-cinq ans (et la mort de Rita) pour comprendre que c'était une bombe à retardement. Tu peux te cacher n'importe où sur cette satanée planète, il y aura toujours (comme le feu au cul) la menace de la Bombe. Et pour attendre cette saloperie de Bombe, rien de moins que le SEXE. Heureusement que nous sommes un peu plus que cinq milliards repartis un peu partout sur la planète. Alors, c'est quand tu veux, ma vieille.
    -Dany Laferrière

    En savoir plus [+]
  • Première œuvre d'un jeune auteur d'origine haïtienne, Comment faire l'amour avec un Nègre sans se fatiguer est toujours d'actualité bien des années après sa parution. Depuis, le roman est devenu un classique de la littérature québécoise et Dany Laferrière a été reconnu comme un écrivain majeur de la littérature d'expression française. Acclamé par une critique unanime et un public enthousiaste, ce roman a connu un succès retentissant dans plusieurs pays, notamment dans le monde anglophone où l'on a comparé son auteur à Bukowski et à Miller.

    En savoir plus [+]
  • Il ne s'agit pas d'un roman ni d'un recueil de nouvelles; ce sont plutôt des chroniques, de brefs récits, abordant les thèmes qui intéressent Dany Laferrière et qui sont d'ailleurs récurrents dans son écriture.

    En savoir plus [+]
  • « La réalité américaine (l'espace, le temps, les gens et surtout les choses) me semble plus proche du cinéma que du roman, du montage rapide que de longs enchaînements, de scènes se télescopant que d'un ordre régulier, de la rage que du courage, de l'instinct que de l'esprit. Si la réalité américaine ressemble à un long métrage, la vie d'un Américain est un vidéoclip. C'est pour toutes ces raisons que les écrivains américains (je ne parle pas de ces vendeurs de gros paquets de légumes qu'on trouve dans les supermarchés) ont tant de problèmes avec le roman et semblent exceller si puissamment dans les nouvelles. Le roman américain est, généralement, une collection de textes brefs reliés entre eux par un fil souple et solide (le sentiment d'être américain). Comme la vie d'un Américain est une collection de faits (la sensation du vide). Ce livre n'échappe pas à cette règle. »

    Né à Port-au-Prince en 1953, Dany Laferrière a immigré au Québec en 1976. Depuis Comment faire l'amour avec un Nègre sans se fatiguer (VLB éditeur, 1985), il est devenu l'un de nos auteurs les plus respectés. Il a publié plus de vingt livres, une oeuvre souvent primée et traduite dans plusieurs langues. Pièce importante du cycle Autobiographie américaine, Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit ? est d'abord paru en 1993, puis a été entièrement réécrit en 2002.

    En savoir plus [+]
  • « La réalité américaine (l'espace, le temps, les gens et surtout les choses) me semble plus proche du cinéma que du roman, du montage rapide que de longs enchaînements, de scènes se télescopant que d'un ordre régulier, de la rage que du courage, de l'instinct que de l'esprit. Si la réalité américaine ressemble à un long métrage, la vie d'un Américain est un vidéoclip. C'est pour toutes ces raisons que les écrivains américains (je ne parle pas de ces vendeurs de gros paquets de légumes qu'on trouve dans les supermarchés) ont tant de problèmes avec le roman et semblent exceller si puissamment dans les nouvelles. Le roman américain est, généralement, une collection de textes brefs reliés entre eux par un fil souple et solide (le sentiment d'être américain). Comme la vie d'un Américain est une collection de faits (la sensation du vide). Ce livre n'échappe pas à cette règle. »

    Né à Port-au-Prince en 1953, Dany Laferrière a immigré au Québec en 1976. Depuis Comment faire l'amour avec un Nègre sans se fatiguer (VLB éditeur, 1985), il est devenu l'un de nos auteurs les plus respectés. Il a publié plus de vingt livres, une oeuvre souvent primée et traduite dans plusieurs langues. Pièce importante du cycle Autobiographie américaine, Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit ? est d'abord paru en 1993, puis a été entièrement réécrit en 2002.

    En savoir plus [+]

  • « Œuvre de partage et de générosité où trouve à s'incarner la belle humanité d'Abla Farhoud, Le Sourire de la petite juive est truffé de passages émouvants qui palpitent d'une insatiable curiosité pour tout ce qui est fragile ou différent – tout en étant semblable. »
    Christian Desmeules, Le Devoir

    Un chanteur populaire sur le déclin, un critique redoutable craignant les représailles, une femme dépressive qui se réfugie dans la lecture de polars… Voilà quelques-uns des résidents de la rue Hutchison que nous décrit l'écrivaine François Camirand. C'est dans l'observation de ses voisins, des gens d'origines et de cultures différentes, qui se frôlent sans jamais vraiment entrer en contact, qu'elle trouve l'inspiration pour son prochain livre.Dans cette grande fresque bigarrée, toutefois, un personnage se détache : celui de Hinda Rochel, une jeune juive hassidique qui confie à son journal intime sa révolte à l'idée de suivre le chemin qu'on a tracé pour elle.
    Tous les thèmes chers à Abla Farhoud sont développés avec finesse dans ce roman qui tente de cerner l'énigme de ce qui nous unit et de ce qui nous sépare.


    Née au Liban, Abla Farhoud s'est établie au Canada en 1951. Elle a publié plus de quinze œuvres, pièces de théâtre et romans, dont certaines ont été traduites en plusieurs langues et lui ont valu des prix prestigieux.

    En savoir plus [+]
  • Louise partage son temps entre son boulot de serveuse, ses visites à Roland, un voisin paraplégique, et ses chats adorés. Mais voilà que deux meurtres sanglants commis dans le quartier viennent troubler le cours de cette existence tranquille. Lorsqu'un troisième cadavre est découvert tout près de leur immeuble, Louise et ses voisins ne peuvent s'empêcher de se soupçonner : l'un semble anormalement nerveux, un autre se montre fuyant, un autre encore reste de marbre devant le drame… Hier banales, les allées et venues de chacun deviennent alors prétexte à un jeu de piste qui aura des conséquences funestes.
    L'intrigue pleine de rebondissements et les personnages colorés de Chrystine Brouillet ont fait le succès de ce premier roman (prix Robert-Cliche 1982), entrée remarquée de l'auteure dans le paysage littéraire québécois.

    En savoir plus [+]
Previous  Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  »